Un nouveau programme de résidence pour les investisseurs immobiliers au Brésil pour accompagner la croissance

18 juin

En vigueur depuis novembre 2018, le nouveau programme de visas brésilien permet aux étrangers qui investissent dans l’immobilier au Brésil de demander un permis de résidence.

Avec environ 2,5 millions d’étrangers vivant sur le sol brésilien, ce nouveau programme vise à faciliter la vie et l’investissement étrangers dans ce pays, tout en stimulant l'économie locale en perte de vitesse sous le précédent gouvernement. L’idée est de synchroniser la croissance que connaissent certains secteurs tels que le pétrole et le gaz avec un programme de résidence fonctionnel, afin d’augmenter les investissements directs étrangers.

Exigences réglementaires

L'investissement minimum, pour la revente ou la construction de biens neufs, est fixé à 700 000 R$ (pour les États du Nord et du Nord-est) et de 1 million R$ pour les autres régions. Ces montants s'appliquent aux biens immobiliers résidentiels et commerciaux, à l'exclusion des propriétés rurales.

L’investissement doit être validé par une banque brésilienne et les autorités migratoires. Une fois sa demande approuvée, l'investisseur reçoit un permis de séjour temporaire de deux ans. Après ce terme, si l’intéressé demeure propriétaire du bien, un permis de résidence permanente lui est octroyé. Par ailleurs, il doit vivre au moins 30 jours au Brésil pour pouvoir faire une demande de résidence. Après quatre ans de résidence, l'investisseur et sa famille peuvent demander la naturalisation.

Différences entre le Golden Visa portugais et le Golden Visa brésilien

Bien qu’il existe des différences techniques par rapport au « Golden Visa » portugais, la version brésilienne vise également à rendre l'immigration attrayante et donc à générer de nouveaux investissements privés au Brésil.

Le vice-président de Secovi-Rio (syndicat de l'immobilier), Leonardo Schneider, a déclaré : « Jusqu'aux Jeux olympiques de 2016, les étrangers venaient acheter des propriétés à Rio. La crise a mis un terme à cela, mais l’intérêt pour le Brésil est indéniable. Nos propriétés restent très attractives pour un Européen ou un Américain. Nous devons simplement mieux ‘’vendre’’ le Brésil à l'étranger et améliorer nos cotes de sécurité. »

Cela dit, ce programme devrait attirer principalement des investisseurs venant d’Europe, des États-Unis et de Chine, bien que cette opportunité n’ait aucune restriction et s’applique aux immigrants de toutes origines.

Découvrez notre sélection de propriétés à Rio de Janeiro ici, et nos guides de destination ici.

- Added to shortlist

- Removed from the shortlist

Undo