Portugal : Nouvel aéroport de Lisbonne d’ici 2022

18 janvier
Bonne nouvelle pour les investisseurs, toujours plus nombreux, attirés par l’immobilier dans la capitale portugaise. Le tourisme devrait continuer de croître après l’accord signé entre le gouvernement portugais et les aéroports du Portugal (ANA) visant à agrandir d'ici 2022 l’actuel aéroport de Portela, Humberto Delgado, en offrant un nouvel aéroport à la ville. L'aéroport actuel a depuis longtemps dépassé sa capacité En 2018, l'aéroport Humberto Delgado a accueilli 29 millions de passagers, soit 8 % de plus qu'en 2017 (26,7 millions de passagers) et 35,18 % de plus qu'en 2016. Francisco Pita, administrateur de l'ANA, a déclaré que l'aéroport était surpeuplé et ne pouvait plus répondre à la demande. Il s’agit concrètement de 1,8 million de passagers supplémentaires par an qui ne peuvent pas être pris en charge dans les conditions actuelles. L’explication est à chercher du côté de l’incroyable croissance du tourisme au Portugal au cours des dernières années. Le pays a en effet remporté deux années de suite le prix de la meilleure destination mondiale aux World Travel Awards. Avec 24,6 millions de visiteurs en 2017 au Portugal et 4,5 millions à Lisbonne, le tourisme a augmenté de 40,7 % entre 2012 à 2017. Le nouvel aéroport de Montijo D’un point de vue économique, la solution fonctionne, comme l’ont prouvé d'autres villes européennes telles que Bruxelles, Francfort et Rome. Le nouvel aéroport de Montijo viendra donc en renfort de l'aéroport de Portela et accueillera toutes les compagnies aériennes. L’accent sera mis sur le « low cost » qui bénéficiera d’importants avantages fiscaux sur les frais d'aéroport et le transport des bagages. Le nouvel aéroport, installé sur la base militaire de Montijo à environ 25-30 minutes de Lisbonne, sera facilement accessible en voiture, taxi, bus ou bateau. Avec un investissement total de 1,15 milliard de dollars, Montijo offre la meilleure solution, la moins chère, la plus proche et la plus rapide d’accès. En plus de cela, cet aéroport est le seul qui permette à la ville de doubler le nombre de vols par heure, c’est-à-dire 72 vols, sans interférer avec les routes aériennes actuelles. La construction devrait commencer en 2019 une fois le rapport d'évaluation des incidences sur l'environnement achevé et approuvé, et devrait durer trois ans. Le futur aéroport de Montijo se trouvera à proximité de l'estuaire du Tage, un habitat protégé très important pour la préservation de certaines espèces. Le ministre de la Planification et des Infrastructures, Pedro Marques, garantit que toutes les obligations légales et les mesures d'atténuation relatives à l'environnement et à la sécurité seront remplies afin de minimiser l'impact de l'aéroport sur l'écosystème et les populations. L’aéroport de Portela restera le principal aéroport et fera l’objet de plusieurs rénovations jusqu’en 2028. Ces deux aéroports permettront donc à Lisbonne de desservir environ 43 millions de passagers d'ici 2050.

- Added to shortlist

- Removed from the shortlist

Undo