Record de participation au Web Summit à Lisbonne

16 juin

La participation pour un sommet sur l’innovation et les start-up n’aura jamais été aussi élevée. L’évènement se déroulera tout d’abord à Dublin et pour la première fois à Lisbonne en novembre. Trois hôtels affichent déjà complet !

Les 140 organisateurs du sommet seront toujours basés en Irlande, à Dublin mais travaillerons sur l’évènement de Lisbonne. La capitale portugaise se prépare à recevoir en novembre le plus grand évènement sur l’innovation jamais organisé, accueillant les start-up les plus performantes et les leaders mondiaux de l’entreprenariat. Les chiffres jusqu’ici parlent d’eux-mêmes : selon Eleanor Mc Grath, la directrice de communication de l’évènement, déjà 30 000 participants de plus de 150 pays différents se sont inscrits. C’est un fait intéressant, comparé aux 1 300 personnes de 19 nationalités différentes qui se sont inscrites pour l’édition 2015.

Avec l’office du tourisme du Portugal, l’office du tourisme de Lisbonne et l’AICEP cofinançant l’évènement à hauteur de 1,3 million d’euros, les débuts de l’évènement annoncent une participation record de 50 000 personnes, et trois hôtels affichent déjà complets. « Nous aurons 500 intervenants, 1 000 investisseurs venant des plus grandes sociétés de capital-risque internationales et plus de 1 000 journalistes issus des journaux les plus prestigieux » remarque MGrath. « Nous avons commencé il y a six ans avec 400 participants à Dublin, c’est donc d’autant plus excitant de voir la portée de l’évènement s’élargir » avoue-t-il. L’organisation est même en train d’embaucher des gens pour leur bureau à Dublin, ouvrant de nombreuses positions.

Parmi les personnes qui assisteront à l’évènement, de nombreuses personnalités seront présentes : le président exécutif de Cisco John Chambers, le directeur de Coca-Cola Technology Alan Boheme, le vice-président de Swarovski Marketing Joan Ng et les célèbres footballeurs Luís Figo et Rui Costa.

« L’approche de l’évènement a fait prendre conscience du fait que Lisbonne fait désormais partie des grandes capitales européennes de la technologie » a déclaré Stephan Morais, directeur de Caixa Capital, qui subventionne l’évènement. La majorité des investisseurs iront pour la première fois au Portugal mais les principaux investisseurs européens impliqués ont souvent assisté à des évènements et des meetings de Caixa Capital avec les entreprises de son portfolio. « C’est une opportunité unique d’asseoir notre réputation et attirer de nouveaux talents et des start-up étrangères dans notre pays » dit-il, en ajoutant que le sommet créera de très bonnes opportunités pour des opérations de co-investissements.

Opportunités pour le tourisme

La plupart des activités se tiendront au Meo Arena et au FIL dans le Parc des Nations, mais de nombreux évènements sont prévus pour favoriser le networking et découvrir Lisbonne, de Baixa à Bairro Alto en passant par le Marquis de Pombal. Eleanor McGrath remarque que l’année dernière, le Sommet comportait 20 différentes phases, et 14 d’entre elles sont déjà dédiées à Lisbonne – Design, Musique, Technologie sanitaire. « Comme toujours, nous allons organiser une série d’évènements officieux et des évènements durant the Night Summit. Nous allons en révéler les détails au cours des deux prochains mois, dit-il. Il y aura des évènements publics toute la semaine. »

Dans la liste des 12 hôtels associés à l’évènement, 3 ont été pris d’assaut et sont complets, Florida, Ibis Park of Nations et Epic Sana Lisbon. Mais les conséquences sur les hôtels de l’arrivée de ces 30 000 personnes restent à venir. Comme l’a révélé en juin l’Association des Hôtels du Portugal (AHP), environ un tiers des hôtels de la capitale n’a toujours pas reçu de réservations pour l’évènement, qui se déroule du 7 au 10 novembre.

Ceci peut expliquer en partie la montée en puissance de sites web et d’applications qui permettent de réserver un logement sans passer par le circuit normal, avec Airbnb en première place. D’autres options sont également possibles, comme HomeAway. « Cet évènement, de par sa taille et sa nature, a des impacts structurels sur Lisbonne en tant que destination touristique», note Vítor Costa, directeur général de l’Association du Tourisme de Lisbonne. 

Cliquez ici pour lire l'article original

- Added to shortlist

- Removed from the shortlist

Undo