La France en suspens pour les prochaines élections.

16 juin

La France se prépare à vivre l’une des élections présidentielles les plus importantes et déterminantes du siècle. Jusqu’à présent les trois principaux candidats étaient très proche et se succédaient en tête des sondages dans la course à la présidence. Bien que les français craignent toujours la victoire de Marine Le Pen qui conserve une côte de popularité importante, les derniers sondages avancent que Macron battrait son adversaire d’extrême droite. Les chiffres présagent une victoire de Le Pen au premier tour mais la victoire d’Emanuel Macron au second se précise de plus en plus.

Tandis que Le Pen a exprimé son désir de suivre la Grande-Bretagne et de quitter l’Union Européenne ; Macron s’engage à réduire les dépenses publiques de 60 milliards d’euros en supprimant un grand nombre de fonctionnaires pour investir massivement dans l’énergie verte du pays. John Busby, directeur de French Private Finance, relève également que Macron et son concurrent principal Fillon proposent des réformes assez similaires concernant l’immobilier. Ils souhaiteraient réduire, voire abolir l’impôt sur la fortune pour rapatrier de nombreux investisseurs et redynamiser ainsi le marché.

Qu’est-ce que signifie concrètement cette élection pour le marché immobilier français ?

"Beaucoup tendent à croire que les avancés des candidats sont comme souvent superficielles car les investissements restent importants et le marché fonctionne déjà bien. En effet l’année dernière, avant que le Brexit ne soit voté, les transactions dans le pays étaient en constante augmentation.

De plus, le taux d’emprunt très bas en France a entrainé une augmentation des investissements étrangers sur le marché national. Malgré une possible légère augmentation, ces taux vont vraisemblablement rester très faibles peu importe le candidat gagnant. Compte tenu de l’état actuel du marché, aucune réforme importante ne semble justifiée."

Dans l’ensemble, nous pensons que l’élection n’aura pas d’effet drastique sur le marché immobilier et que la France restera une destination de choix pour les investisseurs résidents ou internationaux. 

- Added to shortlist

- Removed from the shortlist

Undo