Le marché immobilier

Le marché immobilier

13 June 2017

Profondément ancré dans la culture, il est difficile de trouver un meilleur équilibre travail-loisir qu’à Barcelone. Au fur et à mesure que l’économie espagnole reprend et que la culture du numérique se développe, permettant le travail à distance, Barcelone est devenue l’une des destinations favorites chez les jeunes familles et les entrepreneurs à la recherche d’une meilleure qualité de vie. Avec son mode de vie décontracté, ses écoles réputées et son animation fantastique, il fait aujourd’hui partie des meilleures destinations d’Europe. Investissez à Barcelone et tirez profit d’un art de vivre exceptionnel où la famille, les amis et la nature constituent les piliers du quotidien.

L’économie à Barcelone 

Alors que l’Espagne se ressaisie doucement après la crise de 2008, Barcelone connaît un regain d’intérêt important, notamment grâce au dynamisme de son marché immobilier. L’institut de statistique espagnol a enregistré une hausse de 36% des ventes entre janvier 2016 et janvier 2017. De plus, entre l’Espagne et la Chine seulement, ce sont plus de 8 milliards d’euros de transactions commerciales qui ont été effectuées entre janvier et novembre 2016. Bien que les prix de l’immobilier aient augmenté de 15% entre 2014 et 2016, ils restent toujours 3 fois moins chers qu’à Paris. En 2017, les prix devraient bondir de 20% dans certains quartiers comme Les Corts, Sarriá, Ciutat Vella et Eixample, et entre 15 et 18% dans le reste de la ville. Dans l’ensemble, l’économie espagnole a crû de 3,2% en 2016. C’est vraiment le moment d’investir.

Le marché immobilier à Barcelone

Les promoteurs immobiliers surfent sur la tendance actuelle et rénovent des bâtiments anciens tout en conservant leur caractère authentique et les transformer en propriétés de luxe. Le quartier qui illustre le mieux cette tendance est certainement Ciutat Vella, englobant El Gotico, El Raval, El Born et Eixample, avec des propriétés modernes dans des bâtiments d’époque. Les statistiques locales indiquent que près de 50% des ventes sont des propriétés nouvellement rénovées. En effet, les acheteurs préfèrent regarder avant tout les opportunités d’investissement à long terme où ils n’auront pas à se préoccuper de la maintenance et de l’état du réseau électrique ou de plomberie. En 2017 et 2018, la demande pour ce type de propriétés devrait exploser et largement dépasser les stocks disponibles mais les prix restent toutefois inférieurs d’environ 20 à 30% par rapport à leur sommet en 2007. Les taux d’emprunt historiquement bas, fixés par l’Euribor (qui subit son 12e mois négatif consécutif) incitent également les investissements.

Au cours des 3 premiers trimestres de 2016, 894 925 200 € de transactions immobilières ont été effectuées.  Alors que près d’un quart des acheteurs investissant dans la pierre à Barcelone en 2016 proviennent d’Espagne, ce sont les investisseurs étrangers du continent nord-américain, de la Suède, la France, l’Amérique latine, la Chine et le Royaume-Uni qui ont le plus contribué à la croissance de la démographie. Alors que la plupart des Européens sont attirés par le potentiel de plus-value et le mode de vie sensationnel barcelonais, les investisseurs américains, chinois et latino-américains, soutenus par un dollar fort, sont attirés par les excellentes universités et systèmes scolaires de Barcelone, qui garantissent à leurs enfants l’accès à l’enseignement supérieur européen.

Barcelone est une ville entourée par la nature avec les fleuves Besós et Llobregat au nord et au sud, les montagnes à l’ouest et la mer à l’est. Dans une ville où il y a très peu d’espace, les nouvelles constructions sont rares augmentant dès lors la valeur des propriétés rénovées. De plus, ces rénovations sont assez inhabituelles puisque de nombreux bâtiments existants sont occupés par des familles bénéficiant du contrôle des loyers qui ne souhaitent pas vendre. Vous trouverez plus facilement des nouvelles constructions dans des quartiers en périphérie de la ville, comme à Sarriá/Pedralbes (vers l’ouest), Diagonal Mar/Glories (vers le nord), Gavá (vers le sud) ou même à Gracia, un quartier excentré.

Les meilleures écoles de Barcelone

Barcelone est réputée pour l’excellence de ses écoles internationales, dont la majorité sont concentrées dans le quartier résidentiel privilégié de Pedralbes (situé entre 20-30 minutes de Ciutat Vella, Gracia et Eixample). Pour les anglophones qui cherchent à éduquer leurs enfants dans le système britannique, les écoles anglaises de Barcelone sont Kensington et Oak House School, tandis que les étudiants américains seront pris en charge par l’école internationale Benjamin Franklin.

De plus, pour les français qui souhaitent que leurs enfants reçoivent une éducation francophone, plusieurs écoles bien réputées sont à disposition. Parmi elles le « Lycée français de Barcelone » dans le quartier de Sarrià-Sant-Gervasi à l’ouest de la ville, offre la possibilité de suivre sa scolarité de la maternelle au lycée. Autre alternative, l’Ecole et le Collége français « Ferdinand de Lessep » à Eixample sont également très réputés. Enfin, en plus des nombreuses universités de la ville, la Toulouse Business School (7e aux classements des écoles en 2017) possède un établissement dans le quartier gothique, au cœur de Barcelone. Les frais de scolarité dans le lycée français de Barcelone s’élèvent à environ 5000 € par année d’enseignement en plus les frais d’inscription de 1000 €. Tous les détails ici. « 

Pour ceux qui veulent pouvoir se déplacer autrement qu’avec une poussette, il existe une multitude de moyens de faire garder son enfant. De la garderie classique aux méthodes alternatives que proposent certaines écoles comme Montessori ou Waldorf, les solutions sont nombreuses.

Pour les familles souhaitant éduquer leurs enfants en espagnol, il existe des écoles publiques bien réputées où l’enseignement peut être trilingue, en mettant l’accent sur le catalan. Un excellent compromis sont les écoles dîtes concertadas, semi-privées et subventionnées par le gouvernement. Ici, la qualité de l’éducation est significativement meilleure notamment sur l’apprentissage de l’anglais. Avec un large choix d’options éducatives disponibles en fonction de votre budget, les familles qui déménagent à Barcelone trouverons sans problème la bonne formule pour leurs enfants.

L’astuce du local:  A Barcelone, personne ne se repère avec le Nord/Est/Sud/Ouest . La carte de la ville étant généralement montrée à l’envers, la coutume se veut d’utiliser  afin d’éviter toute confusion, Besós pour le Nord, Al Mar pour l’Est, Llobregat pour le Sud et Collserola (le nom du parc dans les montagnes) pour l’Ouest.

- Added to shortlist

- Removed from the shortlist

Undo