ACTUALITé Back to Basics : Zoom sur les dernières tendances parisiennes

Dîner dans la Ville Lumière a souvent apporté son lot de déceptions… mais ça, c’était avant.

ACTUALITé

Back to Basics : Zoom sur les dernières tendances parisiennes

Dîner dans la Ville Lumière a souvent apporté son lot de déceptions… mais ça, c’était avant.

Ces derniers mois, l’ouverture du dernier Bouillon est sur toutes les lèvres. Vous ne savez pas ce qu’est un Bouillon ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul ! Ce sont ces gargotes de quartier du 19ème siècle qui faisaient concurrence aux plus chics (et chères) brasseries, importées d’Alsace à Paris par M. Flo (de l’emblématique brasserie Flo). Imaginez le tableau : des plats faits maison dans une promiscuité chaleureuse sur des banquettes en cuir ou au bar. Et pourtant, avec le temps, les intérieurs autrefois guindés des Bouillons de la ville ont perdu de leur splendeur, tachés par la fumée de cigarette et tellement décatis que même les bons plats maisons ne donnaient plus le change. Seul Chartier, avec son steak-frites et sa queue incessante de touristes, gardait la boutique.

Le concept a beau être historique, les rénovations récentes transpirent la modernité. Prenons par exemple Bouillon Pigalle, le premier du genre à rouvrir ses portes en novembre dernier, dans le quartier arty de Pigalle, avec son intérieur contemporain, ses grandes tables conviviales en bois et ses entrées (bouillon de bœuf ou rillettes de poisson maison) qui frôlent la limite emblématique des 5 euros.

C’est ensuite au tour de Bouillon Julien, rénové par le designer anglais John Whelan, d’ouvrir ses portes début septembre. L’établissement est déjà nommé comme le nouveau hot spot food de la capitale avec sa déco art-nouveau et ses plats de saison bon marché concoctés par le chef cuisiner Christophe Moisand. C’est le 4ème Bouillon/brasserie rénové par Whelan depuis deux ans après la Brasserie Excelsior à Reims, la Brasserie Flo à Strasbourg et enfin l’emblématique Brasserie Flo de Paris l’année dernière. Julien est le premier Bouillon de Whelan. Avec une équipe de plus de 20 artisans locaux, il s’est évertué à faire revivre une ambiance longtemps disparue… dans un concept accessible à Monsieur Tout le Monde.