ACTUALITéUn Week-end Prolongé à Lisbonne : Les Bonnes Adresses pour Bien Manger

Lauren Holmes, écrivain de voyages et rédactrice pour Athena Advisers, partage en tant qu’initiée ses bonnes adresses pour bien manger lors d’un week-end prolongé à Lisbonne.

ACTUALITé

Un Week-end Prolongé à Lisbonne : Les Bonnes Adresses pour Bien Manger

Lauren Holmes, écrivain de voyages et rédactrice pour Athena Advisers, partage en tant qu’initiée ses bonnes adresses pour bien manger lors d’un week-end prolongé à Lisbonne.

Ces temps-ci, Lisbonne est vraiment « the place to be ». J’ai l’impression que tous les week-ends quelqu’un me sollicite parce qu’un ami a besoin des conseils d’une initiée pour son séjour à Lisbonne. La question qui revient toujours est… « où manger ? ». Je ne suis experte ni en églises ni en visites touristiques traditionnelles. En revanche, si vous cherchez des restaurants et de la bonne musique, je peux vous aider. Lorsque j’étais petite et que je voyageais avec mon père, un fin gourmet, la même question revenait avant chaque repas : « où est-ce qu’on mange ? ». Aujourd’hui, lorsque j’ai de la visite, ce sont les repas qui rythment nos journées. Nous choisissons les plages où flâner avant les incroyables déjeuners qui nous attendent et nous repérons les rues pavées à arpenter pour rejoindre des tascas chaleureux. La gastronomie et la musique. C’est notre art de vivre, notre oxygène, une manière de se sentir vivant et humain. Une telle fresque quotidienne en dit long sur l’âme d’une ville. Lisbonne est au croisement fascinant de l’évolution culturelle. Ses racines traditionnelles se mélangent à l’afflux des cultures et des tendances qui franchissent ses portes, comme celles venues d’anciennes colonies d’Afrique et du Brésil, auxquelles s’ajoute la nouvelle vague d’expatriés européens, de « nomades numériques » et de yogis venus tout droit de l’Extrême-Orient et des États-Unis. Jadis, les explorateurs portugais reliaient l’Est et l’Ouest sur leurs grands navires en empruntant des voies inexplorées vers le Nouveau Monde et l’Afrique. Aujourd’hui, c’est l’inverse. Toutes ces énergies se rejoignent ici et forment un melting-pot dynamique de cultures. Je pars toujours à la recherche des lieux qui ne sont pas encore pris d’assaut par les touristes et représentent ce rapport qualité-prix qui fait de Lisbonne une capitale européenne si unique. Pendant la haute saison, les endroits incontournables peuvent être bondés. Oui, le restaurant préféré du chef Nuno Mendes A Taberna da Rua das Flores est remarquable, tout comme l’immensément populaire bar à ceviche A Cevicheria, mais qui a vraiment envie de passer deux heures à faire la queue dans la rue ? Conseil d’initiée : Si vous ne voulez absolument pas passer à côté de ces lieux, optez pour un déjeuner tardif à 16h, ou venez dès l’ouverture à 12h.

Vendredi

9h – À partir du Time-Out Market et de la gare multimodale très agitée de Cais do Sodre, vous pouvez rejoindre Santos après une promenade de dix minutes au bord de l’eau. Ce quartier a prospéré depuis le développement récent de Lisbonne et rassemble désormais une communauté créative intimiste avec une culture du café dynamique. Petit-déjeunez dans un endroit atypique comme le Cafe Boa Vida, avec ses gâteaux « healthy » fait maison et ses brunchs bowls révolutionnaires, ou chez Hello, Kristof pour du café de haute qualité et des magazines artistiques, ou encore passez par Dear Breakfast pour des œufs Benedict servis toute la journée. Promenez-vous ensuite le long des rues São Bento et Poço dos Negros et découvrez les œuvres d’artistes et créateurs indépendants locaux. Ne ratez pas le magasin d’huile d’olive D’Olival, ni le salon de thé Companhia Portuguesa do Cha et arrêtez-vous au centre culturel Rua das Gaviotas 6 où vous pouvez apercevoir dans la cour intérieure une peinture murale de l’artiste de rue local Vhils. Observez bien les toutes petites maisons et les rues étroites, initialement construites pour loger les esclaves amenés par bateau à l’époque de l’empire colonial portugais.

13h – Sautez dans un taxi ou profitez d’une balade de quinze minutes le long des quais en quittant Santos pour goûter au meilleur poisson grillé de la ville. L’un des rares endroits où l’on peut manger au bord du fleuve, l’Ultimo Porto, est prisé par les hommes d’affaires locaux la semaine et est occupé par familles et amis le samedi. Délicieux et sans prétention, les repas sont servis sous un auvent, non loin du poisson frais et fumant qui grille sur le barbecue. De la cuisine raffinée dans une atmosphère informelle. Réservez à l’avance pour éviter toute attente.

15h – Déambulez au bord de l’eau ou prenez le tram E15 jusqu’à Belém, pour déguster les meilleurs pasteis de natas (petits flans portugais) de Lisbonne que vous trouverez à l’emblématique café Pasteis de Belém. Arrêtez-vous à la Tour de Belém et au Padrão de Descobrimentos, un monument érigé en l’honneur de l’esprit maritime de Lisbonne, avant de visiter Maat, le nouveau musée de l’Art, de l’Architecture et de la Technologie le plus huppé de la ville.

17h – À Lisbonne, les couchers de soleil sont légendaires, alors organisez-vous tous les soirs pour rejoindre l’un des points de vue de la ville. Pour des cocktails haut de gamme, rendez-vous au Rio Maravilha, perché sur le toit de l’usine LX du quartier Alcântara.

21h – Attendez-vous à un service chaleureux et à de délicieux plats inspirés des saveurs méditerranéennes en vous rendant au Tantura, un lieu tenu par un duo effervescent de chefs israéliens prisé dans le quartier. C’est un restaurant encore discret et très confortable qui propose l’un des meilleurs rapports qualité-prix du centre de Lisbonne.

23h – Bairro Alto prend vie la nuit avec ses petits bars huppés. Baladez-vous dans les rues du quartier et profitez des cocktails du Red Frog, un bar speakeasy, ou renseignez-vous sur la programmation de prestations, de spectacles, de sessions DJ et de musique live de la Galeria Zé dos Bois.

Samedi

9h – Visitez le Feira da Ladra – le marché aux puces du quartier en pleine ascension de Graça, où sont vendus antiquités, objets vintage et bric-à-brac, entre un parc verdoyant et l’impressionnant Panthéon national. Après avoir profité du marché et acheté de la poterie locale, ravitaillez-vous grâce à un espresso et quelques petites brioches à la cardamome (ou kardemummabullar) au café danois Copenhagen Coffee Lab. Une fois revigoré, allez visiter le magnifique monastère de Saint-Vincent de Fora. Empruntez la porte située à côté du couvent et grimpez les escaliers en colimaçon jusqu’à la terrasse secrète. Vous profiterez alors d’une vue imprenable sur la ville.

13h – Flânez dans les rues pavées typiques du quartier de l’Alfama sur le chemin du tasca traditionnel Ze da Mouraria. Situé au cœur d’un des plus anciens quartiers de la ville, où auparavant les premiers chanteurs de fado entonnaient leurs complaintes émouvantes. On peut citer parmi les spécialités de l’établissement le ragoût de calamar géant ou encore de généreux morceaux de steak accompagnés d’un seau de frites et de vinho verde.

15h Sautez dans un taxi et rendez-vous dans le plus charmant poumon vert de Lisbonne, Estrela Park, où des groupes de musique se produisent souvent à la lumière du soleil couchant et où vous pouvez piquer un somme sous un faux-poivrier centenaire. Il ne vous reste plus que vingt minutes de balade devant d’élégantes ambassades pour rejoindre le quartier chic de Principe Real. Arrêtez-vous sur le chemin et laissez-vous tenter par une glace italienne de la gelateriaNannarella qui se doit d’être lapée bruyamment sur la place pittoresque de Praça das Flores. Profitez de l’après-midi pour parcourir la myriade de boutiques qui jalonnent la Rua Escola Politecnica. Parmi les incontournables, on peut citer le concept store brésilien Casa Pau Brasil et la boutique multimarque Embaixada, où vous trouverez Organni et ses spas bio, ou encore Fair Bazaar, qui propose des produits éthiques et s’approvisionne localement.

17hPour un coucher de soleil encore plus typique, au cœur d’une atmosphère bohème, la statue d’Adamastor de Santa Catarina réunit toujours un joyeux mélange de musiciens locaux prêts à démarrer une jam-session devant un public jeune. Si vous êtes à la recherche d’un cadre plus sophistiqué, vous trouverez juste derrière ce coin branché le restaurant Pharmacia, qui dispose de tables dressées sur la pelouse et d’une belle collection de vins portugais.

21h Musique et gastronomie. Si vous cherchez de la musique live à Lisbonne, vous avez l’embarras du choix. Réservez à l’avance une table dans le petit bar de l’Alfama où se produisent tous les soirs dès 21h les meilleurs chanteurs de fado, et dégustez des antipasti avec du vin rouge en profitant du spectacle.

00h Pour une ambiance plus festive, dirigez-vous vers l’Intendente square pour boire un verre en plein air. Rejoignez ensuite la Casa Independente, un petit bâtiment plutôt bohème de 3 étages, où des boissons sont servies dans une jolie cour et où vous pouvez profiter de sessions DJ qui font de ce lieu un spot toujours aussi populaire où passer une bonne soirée.

2h – Et pourquoi pas un dernier verre ? Passez donc par le Tejo Bar, ce minuscule bar de l’Alfama où des musiciens locaux se réunissent une fois leurs prestations terminées pour quelques jam-sessions qui peuvent durer jusqu’au petit matin ; et lorsque le bar est plein, les portes se ferment.

Dimanche

11h – Faites la grasse matinée comme les locaux, puis direction la plage. Lisbonne est entourée de plages sauvages spectaculaires, parfaites pour une petite expédition avant de prendre un bon repas. Votre choix dépendra de votre moyen de transport. Si vous avez une voiture, prenez la route pittoresque qui mène à Sintra. Profitez-en pour explorer le centre historique et quelques châteaux, avant de déguster un plat de fruits de mer au restaurant Bar do Fundo à l’architecture scandinave, situé au bout de la plage de Praia Grande. Si un voyage en train vous fait envie, sautez dans le comboio à la gare de Cais do Sodre et descendez à Cascais. Sur la route, un vaste choix de plages s’offrira à vous. Comptez dix minutes pour vous rendre en taxi à la Praia do Guincho, qui mérite vraiment le détour (demandez à être déposé(e) à l’entrée du Bar do Guincho). Balayée par le vent, cette plage est prisée par les surfeurs et les kitesurfeurs. Ensuite, direction le restaurant traditionnel Mar do Inferno, spécialisé dans les produits de la mer, et demandez une table en terrasse pour profiter de la vue sur l’eau. Enfin, si vous vous trouvez à Lisbonne au cœur de l’été, il n’y a pas mieux qu’une journée sur la plage de Praia da Princesa, sur la Costa Caparica, à vingt minutes du centre-ville. L’endroit idéal pour déjeuner est le Bar do Princesa, où vous pouvez déguster du poisson délicieux pieds nus sur la plage et profiter du cadre chic de l’établissement. Pour toutes ces merveilles, n’oubliez pas de réserver une table.

19h – Vous avez fait le plein de soleil et vous avez le sourire aux lèvres, c’est donc le moment de vous offrir une pizza bio au feu de bois dans la meilleure pizzeria de Principe Real, In Bocca al Luppo. Si c’est le dernier dimanche du mois, essayez de dénicher une place pour une Lisbon Living Room session, une jam-session secrète avec des artistes locaux et internationaux du moment chez des particuliers dans toute la ville.