PARISWhy the locals love the Left Bank

Situé Rive Gauche et englobant Saint-Germain-des-Prés, le 6ème arrondissement de Paris est un quartier trépidant, où se mêlent patrimoine culturel, institutions artistiques et brasseries emblématiques. C’est le lieu de rendez-vous incontournable des plus grands intellectuels et artistes au monde depuis des siècles.

PARIS

Why the locals love the Left Bank

Situé Rive Gauche et englobant Saint-Germain-des-Prés, le 6ème arrondissement de Paris est un quartier trépidant, où se mêlent patrimoine culturel, institutions artistiques et brasseries emblématiques. C’est le lieu de rendez-vous incontournable des plus grands intellectuels et artistes au monde depuis des siècles.

Paris, Rive Gauche - Brasserie

Situé Rive Gauche et englobant Saint-Germain-des-Prés, le 6ème arrondissement de Paris est un quartier trépidant, où se mêlent patrimoine culturel, institutions artistiques et brasseries emblématiques. C’est le lieu de rendez-vous incontournable des plus grands intellectuels et artistes au monde depuis des siècles. Un résident vous dira que le 6ème s’est transformé ces vingt dernières années : sa réputation internationale attire aujourd’hui des hordes de touristes et de grandes maisons de couture, comme Cartier ou Louis Vuitton, ont remplacé les librairies indépendantes et les maisons d’édition. Et pourtant, pour les Parisiens pure souche, le 6ème reste un des endroits les plus typiques et uniques de la ville, surtout si on connaît les bonnes adresses…

« C’est mon quartier préféré à Paris », explique Rasmus Michau, « Le 6ème arrondissement est fabuleux… il déborde de culture : musique, art, mode et littérature… tout y est ! » Entrepreneur accompli, Michau est sur le point de lancer, début novembre, le premier Soho-House de Paris, club réservé aux créatifs, et The Bureau, un espace de coworking. Cet amoureux de Paris soutient, après y avoir vécu 15 ans, que le 6ème reste son coin préféré de la capitale même si ce n’est sans doute pas le plus tendance. « Il y a toujours quelque chose qui se passe en bas de chez toi. Ce n’est pas là-bas que les derniers établissements à la mode y ouvrent leurs portes, mais ce sont justement les vieilles institutions, les fabuleux bistros et cafés, et le patrimoine du 6ème qui le rendent si spécial. Le quartier n’est pas envahi par les hipsters, comme tant d’autres, et ne semble pas s’embourgeoiser comme le reste de la ville. »

Pendant son temps libre, Michau enseigne la stratégie digitale à Sciences Po, école prestigieuse également située dans le 6ème où ont étudié de nombreux présidents français. « Après mes cours, je vais souvent boire un verre avec mes étudiants. C’est ce qui fait tout le charme du quartier : un melting pot de personnes captivantes venant du monde politique, des affaires et de la mode. Le lieu idéal pour avoir des conversations passionnantes, qui donnent à réfléchir… les jeunes ne viennent pas s’y montrer simplement pour prouver qu’ils sont branchés. »

Côtoyant les maisons de couture et les marques de luxe les plus prestigieuses, des grands noms du design international ont également choisi le 6ème pour y implanter leurs ateliers et leurs showrooms. « De Pierre Frey à Zoober, c’est ici que je vais rêver devant des pièces de design que je ne pourrai jamais m’offrir », s’amuse-t-il, « Vous êtes juste à côté des galleries du 7ème, comme celles de Kamel Mennour ou des Vallois, puis de toute la scène Rive Gauche le long de St Germain et du merveilleux Jardin du Luxembourg, où j’allais traîner étudiant pour lire des livres très pompeux et attirer les filles… C’est fini tout ça bien sûr ! »

Bruno Hervé Boutin, artiste brésilien contemporain qui a quitté New York en 1999, a choisi de s’y installer pour être près du Jardin du Luxembourg. « Quand j’ai emménagé dans le 6ème, mes enfants étaient petits et c’était le terrain de jeux idéal pour eux. Ils ont passé leur vie dans ce jardin. Ils ont étudié au Lycée Montaigne juste à côté, une des meilleurs écoles publiques de Paris, et ont adoré grandir ici, à jouer avec des amis qui venaient tous du même quartier. Le 6ème s’est transformé ces vingt dernières années; l’arrondissement compte aujourd’hui plus de maisons de couture que de bouchers et s’est un peu embourgeoisé… mais l’esprit de quartier n’a pas changé et je ne déménagerais pour rien au monde ! »

Malgré des prix au mètre carré parmi les plus élevés de la capitale, les biens en vente dans le 6ème s’arrachent rapidement, surtout les nouvelles constructions, qui n’apparaissent sur le marché que tous les deux ou trois ans. « C’est un quartier de prédilection pour les étrangers souhaitant acheter un pied-à-terre à Paris.Le 6ème jouit en effet d’un emplacement central et offre une expérience typiquement parisienne », explique Bruno. « Sur le plan immobilier, la demande est toujours élevée, en particulier autour du Jardin du Luxembourg. »

Paris, Rive gauche - Journal Athena