LISBONNEWhy Lisbon's Tech Scene is on Fire

À l'instar de San Francisco, Lisbonne est acclamée comme hub technologique européen. La scène entrepreneuriale de la capitale portugaise, qui accueille en novembre une des plus grandes conférences tech au monde, devrait passer à la vitesse supérieure.

LISBONNE

Why Lisbon's Tech Scene is on Fire

À l'instar de San Francisco, Lisbonne est acclamée comme hub technologique européen. La scène entrepreneuriale de la capitale portugaise, qui accueille en novembre une des plus grandes conférences tech au monde, devrait passer à la vitesse supérieure.

Certains l’appellent Glastonbury et d’autres le Davos for Geeks ; le Web Summit est un des plus importants événements au monde dédiés à l’innovation et aux nouvelles technologies. Avec 21 conférences sur trois jours, il rassemble tout un panel d’intervenants, allant du fondateur de Tinder au directeur général de l’Organisation mondiale du commerce.

Organisé à Dublin ces sept dernières années, les 50 000 et quelques participants ont pu réseauter tout en buvant des pintes de Guinness et en trinquant avec Bono ou encore Elon Musk lors des célèbres Pub Crawls. Uber aurait conclu une levée de fonds décisive au cours d’une de ces soirées !

Pour la première fois cette année, le Web Summit se délocalise à Lisbonne. Paddy Crosgrove, cofondateur et CEO de la conférence, souhaite en effet faire passer le Web Summit à l’étape supérieure, au-delà du cercle technologique, reconnaissant ainsi le poids que les technologies peuvent aujourd’hui avoir sur les aspects politiques, économiques et sociaux de notre vie. Des Premiers ministres, ministres et maires se mêleront pour la première fois avec des stars du sport comme Ronaldinho ou du monde de la musique comme Tinie Tempah. Le CEO du Web Summit Paddy Cosgrave a récemment expliqué lors d’une interview : « Nous vivons à une époque préoccupante. La crise sans précédent des réfugiés, le contexte politique incertain aux États-Unis et en Europe, le marasme économique mondial, le nombre croissant d’attaques terroristes, le mouvement anti-mondialisation, les peurs concernant les promesses non tenues de la technologie… il est temps que le Web Summit passe à la vitesse supérieure, afin de refléter le poids croissant de la technologie sur chaque aspect de notre vie et sur celle de 7 milliards d’autres êtres humains. »

La délocalisation de la conférence est une véritable reconnaissance de l’émergence de la scène tech de la capitale portugaise, qui accueille depuis quelques années de plus en plus de sièges de start-ups européennes. Avec son majestueux pont et un spot de surf mondialement connu à seulement 15 minutes du centre-ville, Lisbonne est souvent surnommée la San Francisco de l’Europe. Alors qu’elle se transforme en hub technologique, elle mérite d’autant plus ce surnom aujourd’hui.

Le maire de la ville, Manuel Caldeira, joue de cette comparaison, insistant sur les initiatives du gouvernement pour soutenir les start-ups, et l’esprit entrepreneurial des Lisboètes qui trouvent dans la capitale un terreau favorable pour créer leur entreprise. Pour certains locaux, la comparaison est toutefois ironique : le style de vie à Lisbonne est bien plus décontracté et ressemble bien plus à LA où les secteurs sont plus divers qu’à San Francisco où l’on ne jure que par le digital. C’est le coût de la vie qui fait réellement la différence. Outre sa main-d’œuvre locale instruite et son niveau de vie parmi les plus élevés d’Europe, ce sont les loyers bas des bureaux ou logements qui attirent autant les start-ups. 

En effet, selon les recherches de la base de données en ligne Numbeo, la vie à Lisbonne est environ 50 % moins chère qu’à Londres, multipliant ainsi les chances de réussite des jeunes entrepreneurs. Répondant à la demande croissante, la plus dynamique entreprise de coworking de Londres par exemple, Second Home, y installe son second siège européen en décembre.

Le Web Summit 2016 (qui a lieu du 7 au 10 novembre) a été précédé par le Surf Summit, qui s’est déroulé sur les célèbres spots de surf d’Ericeira une semaine avant la conférence tech… si ce n’est pas une preuve de la qualité de vie exceptionnelle de Lisbonne ! Dirigé par des surfeurs de grosses vagues comme Andrew Cotton et Garrett Mcnamara, et des surfeurs professionnels comme Tiago Pires et Anastasia Ashley, le Surf Summit offrait une occasion unique de networker tout en changeant de combinaison, autour d’un cours de surf ou de paddle, lors de soirées sur la plage ou de promenades en vélo le long de la World Surf Reserve. Réservez vos places en avance pour la session 2017, les billets se sont apparemment vendus comme des petits pains cette année !