PARISParis city Adviser interview: Clement Felisa

Pour célébrer la récente ouverture de nos bureaux à Paris, personne n’est mieux placé que notre conseiller local Clément Felisa pour parler des joies et des pièges du marché immobilier parisien.

PARIS

Paris city Adviser interview: Clement Felisa

Pour célébrer la récente ouverture de nos bureaux à Paris, personne n’est mieux placé que notre conseiller local Clément Felisa pour parler des joies et des pièges du marché immobilier parisien.

Ouverture des bureaux Athena Advisers à Paris

Tandis que l’on parle à Clément, il est difficile de ne pas être distrait par la vue. Situés au milieu des rues étroites du bourdonnant 8ème arrondissement, à quelques minutes des Champs Élysées, les nouveaux bureaux parisiens d’Athena font face à une véritable image de carte postale. Tous les emblèmes de Paris y sont : la Tour Eiffel, l’immense verrière du Grand Palais sur laquelle flotte le drapeau français, et au loin la forêt aux abords de la ville. Clément en rit car il passe la majeure partie de son temps les yeux rivés sur son ordinateur. La vue en revanche aide vraiment les clients à se projeter. 

1.   Pourquoi l’immobilier ?

Je suis né à Paris et j’ai grandi en tant qu’habitant de la ville-lumière, les yeux toujours écarquillés sur la beauté environnante. Chaque jour, je repère de nouveaux détails dans les mêmes façades haussmanniennes devant lesquelles je suis passé pendant des années, comme si la ville était constamment à découvrir. C’est la chance d’explorer Paris, ses recoins magnifiques et cachés qui m’a donné envie de travailler dans l’immobilier. J’ai grandi dans l’ouest de Paris et ai découvert depuis 33 ans un à un ses secrets. Je puise mes connaissances de cette expérience pour conseiller les investisseurs. Cela peut paraître ringard mais j’adore mon travail.

2. Et comment avez-vous commencé?

Une expérience en marketing pour une maison de champagne m’a permis de travailler comme agent immobilier et d’explorer des régions de Paris qui ne sont pas traditionnellement considérées comme résidentielles mais possèdent un grand potentiel, très utile quand il s’agit de conseiller les clients et les propriétaires en stratégie d’investissement.

J’aide désormais les clients à trouver leur idéal parmi la myriade de styles de vie et de bâtiments historiques ou neufs à Paris. L’approche de l’immobilier en termes de choix d’art de vivre fait partie de l’ADN d’ Athena. Je travaille dans cette ville depuis longtemps et cette perspective est unique, apportant une touche de fraicheur à l’immobilier parisien et ça fonctionne.

3.  Quels sont les principaux avantages et les défis pour les acheteurs à Paris?

Les avantages sont multiples : Paris est la capitale la plus touristique au monde, la conservation de son patrimoine est unique et son âme ancienne peut être perçue au nombre réduit de gratte-ciel. Il s’agit d’un lieu attractif pour les investisseurs. En comparaison avec les autres capitales majeures, il existe toujours de bonnes opportunités en termes de prix et de localisation.

Le défi est simple : trouver le bien qui correspond à un style de vie déterminé, associé au cahier des charges personnel du client : nombre de mètre carrés, bâtiment antique ou neuf, nombre de chambres, vue, espaces extérieurs, proximité avec les écoles, etc. Cela paraît simple, mais si vous cherchez seul, cela peut s’avérer très long. L’avis d’un professionnel constitue une différence considérable pour une décision finale.

4.   Comment a évolué le marché ces dernières années et que prévoyez vous pour les 3 à 5 prochaines années ?

Pour avoir un aperçu global, Paris « intra-muros » (Paris centre) représente seulement 100 km² comparé à New-York qui s’étend sur environ 1 200 km². Paris reste stable en ce qui concerne les nouveaux développements. Seulement 600 unités environ sont construites tous les ans sur l’ensemble des 20 arrondissements. À Londres, ce nombre est supérieur à 20 000, ainsi l’offre de nouvelles propriétés de haute qualité à Paris est toujours plus conséquente que la demande. C’est le cas en particulier pour des emplacements intéressants, les garages convertis ou les anciennes stations de train comme les Batignolles ou l’immeuble Exaltis, Porte d’Auteuil, que nous proposons.

Structurellement, le marché parisien a toujours été sûr, et la plupart des vendeurs du marché sont assurés d’obtenir un gain de capital d’une année sur l’autre. La hausse des prix est aussi tirée par des taux d’intérêt historiquement bas, et le déclin de l’euro par rapport au dollar, dynamisant l’investissement étranger. La demande pour les appartements bien situés de 30 à 100 m² est élevée, et ce marché possède encore un potentiel de croissance.

5. Que doit-on aimer du marché immobilier parisien et à quoi doit-on faire attention?

Acheter à Paris est palpitant. Chaque propriété est différente, y compris dans le même immeuble. Vous devez mettre en balance la vue, la luminosité, l’exposition, et la documentation pour chaque immeuble. Mon rôle est de conseiller quant à ces caractéristiques, qui peuvent varier selon le bâtiment, même si elles semblent identiques.

6. Le quartier de rêve où acheter, et pourquoi?

Mon rêve est d’acheter sur l’île Saint-Louis et je ne suis pas le seul. Ce micro marché est l’un des endroits les plus chers de Paris. On bascule presque dans une autre époque : c’est un quartier très calme la nuit et fantastique pour se promener à pied dans le cœur de la ville.

7.  Une indication confidentielle pour le meilleur investissement du moment?

Le 16ème arrondissement possède de magnifiques appartements, la plupart avec de splendides vues sur Paris. Les investisseurs sont attirés par cette zone en raison de la présence de diverses écoles de très bon niveau et la proximité du Bois de Boulogne, le poumon vert aux abords du 16ème arrondissement, très appréciables si vous avez des enfants. La connexion aux autoroutes qui mènent en Normandie, au Nord et à l’Ouest du pays permet d’éviter la traversée de Paris en voiture pour s’échapper de la ville, vraiment pratique. Il existe de formidables options en termes de prix et d’emplacement. Par exemple, nous avons déjà vendu quelques appartements dans un immeuble classé situé à 4 minutes de marche du Trocadéro. Il s’agit d’un quartier encore abordable comparé aux autres.

8. Quel est le plus grand préjugé que les clients ont sur Paris?

Le béret avec la baguette et les joueurs d’accordéon dans la rue ? Désolé si les gens pensent que ces scènes sont présentes dans les rues de Paris car je ne les vois jamais. Peut-être le dimanche à Montmartre ? Je pense que Paris est une capitale internationale, une ville qui garde son âme et son architecture avec un mélange de bonnes influences. 

9.  Qu’est-ce que vous n’échangeriez pour rien au monde concernant Paris?

Ses terrasses : le matin pour observer la ville s’éveiller ou la contempler la nuit avec un verre de vin. Des valeurs simples et vraies.

 Endroits préférés pour:  

 Un dimanche matin? 

Courir dans le Bois de Boulogne autour des deux lacs.

 Un week-end hors de Paris? 

La Normandie et la Vallée de la Loire sont des endroits incroyables, à quelques heures seulement de Paris. J’adore Étretat, la célèbre falaise en Normandie, et je loge en général dans une adorable auberge tenue par un de mes amis. Je choisis également la Sologne dans la vallée de la Loire, qui ressemble à un petit Canada, seulement des bois, des lacs et de belles propriétés. Le restaurant “La Grange aux oies” à Souvigny en Sologne est un endroit vraiment agréable pour inviter des amis et savourer l’incroyable gastronomie de la région.                                                                                                                                                                                                              

Dîner avec des amis ?

Le Saint Régis sur l’île Saint-Louis.