LISBONNEOn The Trail Of Alvaro Siza by Amelia Hazlerigg

Quelle meilleure manière d’explorer le Portugal qu’à travers l’objectif d’un photographe. Amelia Herzigg partage les photos de son voyage sur les traces du célèbre architecte.

LISBONNE

On The Trail Of Alvaro Siza by Amelia Hazlerigg

Quelle meilleure manière d’explorer le Portugal qu’à travers l’objectif d’un photographe. Amelia Herzigg partage les photos de son voyage sur les traces du célèbre architecte.

La talentueuse Amelia Hazelrigg (son site internet ici), une cinématographe de 26 ans qui travaille à P.G. Films and Commercial à Londres, partage ses clichés d’un récent voyage au Portugal.

Fin 2015, Amelia a organisé une aventure au Portugal en compagnie du réalisateur Marcus et de Hopi, directeur de la photographie. Ils ont loué une voiture à Lisbonne et voyagé sur la route pendant 5 jours vers le nord jusqu’à Porto, suivant le trajet du célèbre architecte Alváro Siza. Ils ont commencé le voyage en visitant la cave d’Adega Mayor, 230 kilomètres à l’est de Lisbonne où ils ont pu capturer les impressionnantes structures angulaires de Siza.

Le vignoble de l’Adega Mayor, Campo Maior, Portugal

Ce bâtiment d’Alváro Siza est l’un des plus impressionnants que nous ayons visité pendant notre voyage, et est tout à fait caractéristique de son style et de son travail. Siza crée une atmosphère en utilisant la relation entre la structure et le lieu. La symbiose s’exprime clairement au vignoble, où les lignes nettes et les angles de l’architecture fonctionnent en harmonie avec les horizons du paysage.

The Adega Mayor Winery, Campo Maior, Portugal. 

J’étais totalement obsédée par les lignes et les angles que Siza créait à travers ce lieu, l’Adega Mayor. Son utilisation du marbre du sud du Portugal est repérable dans une grande partie de son travail, et cette image éclaire sa manière d’être ludique avec un matériau aussi pesant. Il enlève la lourdeur de la matière en associant l’angle, la perspective et les finitions propres de l’usine.

The Adega Mayor Winery, Campo Maior, Portugal. 

Cet endroit reste l’un de mes préférés. Chaque partie des bâtiments fait forte impression; celliers à vins profonds, auditoriums magnifiques et angles aiguisés de la construction. Quand nous avons atteint la terrasse sur le toit, nous avons été envahis par la beauté. La piscine en haut, renvoyant le reflet du grand ciel bleu, était incroyable.

Nous avons plaisanté en comparant cette image à une scène d’un film argentin, Les Nouveaux Sauvages. Hopi ne réussissait pas à prendre assez de hauteur par rapport au sol pour obtenir une photo nette du vignoble, il a donc demandé à Marcus s’il pouvait monter sur le toit de notre voiture de location pour qu’il l’emmène le long des rangs de vignes de raisin. C’était très divertissant mais surtout très efficace!

Ensuite nous avons suivi Amelia et son équipe sur le chemin du grand architecte Alváro Siza. Ils ont parcouru 400km vers le Nord jusqu’à Quinta do Portal, un autre vignoble puis ont continué jusqu’au parc de Pedras Salgadas à Sabrosa. Ils y ont rencontré d’autres bâtiments caractéristiques de Siza, créant des contrastes entre les lignes, les angles et la nature.

LEVER DE SOLEIL À QUINTA DO PORTAL – Quinta Do Portal, Celeiros do Douro, Sabrosa, Portugal.

C‘était une matinée très tranquille dans les collines de Sabrosa, Martin, notre responsable du son était au paradis en enregistrant les oiseaux chantant à tue-tête. J’aidais Hopi sur une caméra Movi quand j’ai pris cette photo. La lumière du soleil tombant sur le bâtiment et les feuilles vertes brillant des grappes, sans aucun doute pour une magnifique photo.

Toit courbé. Quinta Do Portal, Celeiros do Douro, Sabrosa, Portugal.  

Un autre vignoble splendide niché dans les collines de Sabrosa. Cette photo a été prise sur le toit du bâtiment tandis que Marcus, notre réalisateur, prenait des vues du ciel immense.

Cellars, Quinta do Portal.

D’ impressionnants donjons de béton avec de fortes odeurs de vin et une forte réverbération. Les murs de pierres sont incrustés de bouchons de liège.

Pont et Ciel Sabrosa, Pedra Salgadas,

Sur notre route vers le Spa Pedras Salgadas, j’ai baissé ma vitre et pris cette image.

Comme vous pouvez le voir, Siza commençait à avoir un effet considérable sur mon imaginaire. Les lignes et les perspectives crées par les lignes téléphoniques nous guidaient vers la grandeur de ce splendide aqueduc.

INTÉRIEUR SPA PEDRA SALGADAS-Sabrosa, Pedras Salgadas.

Le Spa Pedras Salgadas, Sabrosa, est une localité très tranquille. Siza s’est vu confier la rénovation de l’intérieur de ce vieux spa. Encore une fois, vous pouvez constater que Siza a utilisé la localisation comme inspiration principale. À l’intérieur du spa, chacun sentira une forte affinité avec l’eau. La lumière, l’espace et les angles aigus vous dirigent vers la piscine chatoyante.

Finalement l’équipe est arrivée à Marco de Canaveses, 100 km à l’ouest de Pedras Salgadas, dernier stop avant le point culminant de leur pèlerinage Alváro Siza à Porto. Ils ont visité l’église de Marco de Canaveses avant de poursuivre 60 km jusqu’à Porto, pour observer deux de ses premières constructions publiques à Leça da Palmeira.  Amelia raconte “ C’est un voyage que je n’oublierai jamais, non seulement parce que le travail d’Alváro est inspirant, mais aussi parce que je pense visiter le Portugal plus souvent”.

L’ÉGLISE DE  MARCO DE CANAVESES

Un fier bâtiment situé au milieu d’une petite ville. C’est la taille de cette église qui m’a le plus choquée. La porte d’entrée colossale et la brutalité de l’architecture est impressionnante. Elle semble incroyablement lourde depuis l’extérieur mais une fois que l’on entre, on perçoit une légèreté crée par la taille des celliers et le grand Est en face des fenêtres.

LAC DE CANAVESES-Marco de Canaveses, près de Porto

Cette image a été prise pendant un arrêt rapide. Nous avons vu ce splendide lac lors d’un jour extrêmement chaud alors que nous traversions un pont en voiture et nous avons décidé d’y jeter un oeil. Cela m’a un peu rappelé le Brésil avec les femmes en bikinis et les hommes en boxers.

LES YEUX BLEUS DE BÉBÉ-Marco de Canaveses, près de Porto  

Après notre halte rapide près du lac à Canaveses, je suis tombé sur ce chien aux formidables yeux bleus.

Reflections – Marco de Canaveses, Near Porto 

Marcus, notre réalisateur, était en promenade à l’extérieur avant le repas. Hopi et moi filmions l’intérieur à travers l’entrée, quand il a commencé à rire et a dit “Amelia, prends vite une photo de Marcus- je peux le voir à travers le moniteur de l’appareil”. J’ai sorti mon téléphone et j’ai pris cette photo de Marcus dans le reflet des portes du restaurant, rentrant pour un délicieux déjeuner avec Rui Paula..  

EXTÉRIEUR, Maison de Thé Boa Nova, Casa de Cha Boa Nova, Leça da Palmeira, Porto. 

Il s’agit d’ une des premières constructions publiques de Siza à Porto, construite en 1958. C’est un petit bâtiment niché entre les roches avec de très beaux paysages atlantiques. Les lignes affûtées et saillantes du toit s’harmonisent avec les roches juxtaposées aux contours torturés qui l’entourent. L’intérieur dessiné par Siza est d’inspiration japonaise, les lignes cadrent avec le paysage marin et l’horizon.

Les piscines de Leça, Leça da Palmeira, Porto.

Voici la seconde construction publique de Siza qui a été achevée dans les années 1960. Cette image a été prise pendant notre ‘’wrap’’. Nous étions restés un jour de plus à Porto car le temps était couvert et peu engageant. C’était donc notre dernier jour et nous nous sommes précipités à la piscine tandis que le soleil se préparait à son coucher sur ce paysage dramatique. Les piscines étaient calmes et vides, et les mouettes volaient haut sous le soleil agonisant. Une fin parfaite pour un voyage fantastique.

Un résumé rapide du voyage

Marcus Werner Hed, le directeur de P.G. Films, Hopi, un talentueux directeur de la photo et moi-même, lusophone, assistant caméra et personne à tout faire sommes partis en voyage professionnel au Portugal pour l’un des clients de P.G. Marcus a loué une voiture à Lisbonne et nous avons parcouru la route vers le Nord jusqu’à Porto en filmant le travail de l’incroyable Alváro Siza, l’un des architectes portugais les plus renommés.