ALPES FRANçAISESNew Heights

L’architecture alpine ne se limite plus seulement aux ancestraux chalets de bois. En effet, les architectes visionnaires se font de plus en plus nombreux à réaliser des chefs-d’œuvre de modernité.

ALPES FRANçAISES

New Heights

L’architecture alpine ne se limite plus seulement aux ancestraux chalets de bois. En effet, les architectes visionnaires se font de plus en plus nombreux à réaliser des chefs-d’œuvre de modernité.

Lorsque que nous pensons Alpes, nous pensons plaines paisibles et infinies, où seules raisonnent les cloches des vaches savoyardes, le bruit étouffé de nos pas dans la neige, et le parquet grinçant des chalets de montagne. La plupart de ces clichés sont heureusement vrais. Une partie de notre quotidien à la montagne est en effet merveilleusement simple et reposant. Sur de nombreux aspects ces endroits semblent avoir été oubliés par le temps, mais sur d’autres, la vie dans les Alpes est aussi vitesse, sensations, courbes soignées et virages secs. Ceci est notre âpre mais adoré quotidien au ski.

Dans les années 60 Bauhaus, fidèle admirateur de Marcel Breuer, fût l’instigateur d’une architecture alpine moderne au design futuriste et aux formes géométriques. C’est à Flaine que ce mouvement est né. En 2013 R Architecture reprend là où Breuer s’était arrêté et réalise le décor extérieur du Pavillon d’Accueil de la Station de Flaine. L’édifice aux allures miroitantes attire l’attention des visiteurs par ses formes novatrices, comme orientées vers un mystérieux point de fuite. Pour le co-fondateur de R Architecture, Guillaume Relier, le Pavillon d’Accueil se fond dans la nature par le jeu des reflets dont il est l’objet. Il donne ainsi l’impression au spectateur d’onduler au rythme des jours et des saisons.

Pendant que Breuer était occupé à trouver l’équilibre entre fonctionnalité et créativité à Flaine, un trio d’architectes – Jacques Labro, Jean-Jacques Orzoni et Jean-Marc Roques – imaginaient la station qui allait remporter un prix d’architecture en 1968 : Avoriaz. Elle est aujourd’hui une station mimétique, contemporaine dessinée par angles fins et lignes directes, le tout de bois léger, conférant une impression de dynamisme à la station.

Aujourd’hui cet esprit visionnaire ne s’est pas éteint ; voyez le tremplin de Bergisel (Innsbruck, Autriche) réalisé par Zaha Hadid qui le décrit comme « hybride organique » et qui offre aux sportifs une vue à 360 sur la station ; admirez aussi les appartements de Chesa Futura, prouesses architecturales et informatiques dans leur forme sphérique. Ils sont l’œuvre de Norman Foster à St. Moritz (Suisse).

« L’architecture moderne n’est pas un style, mais une attitude » disait Marcel Breuer. De nos jours les Alpes fourmillent de ce genre d’attitude. « L’architecture Alpine n’est plus guidée uniquement par le mythe de l’authentique chalet montagnard», ajoute Guillaume Relier, « les propriétés montagnardes peuvent être aussi formées de lignes propres, pures et formelles. » 

Il vous suffit de passer en revue le portfolio d’Athena Advisers dans les Alpes pour comprendre comment cette architecture se manifeste aux travers de luxueux chalets, œuvres d’architectes de renom qui embrassent des formes pures, nobles et futuristes ; et ce à Courchevel comme à Combloux ou Val d’Isère.

Architecture Alpine - Alpes